Copyright 2017 - Leury.fr

ADIEU JACQUOT  jacques-callouard

La disparition, à l’âge de 51 ans, de notre collègue et ami Jacques CALLOUARD est une grande perte pour notre village.

Vaincu, lui le battant, par une sournoise mais implacable maladie.

Peut-on, en quelques mots, résumer une vie ?

Certes, non. Pourtant, s’il fallait n’en retenir qu’un pour éclairer celle de Jacques, alors sans hésiter, nous disons « SERVIR ».

Jovial, chaleureux, généreux, disponible, dynamique, efficace, homme d’amitié et de simplicité, telle est l’image que tracent de Jacques ses collègues du Conseil Municipal.      

C’est ainsi que Jacquot a agi parmi nous, ne ménageant pas sa peine pour les autres, malheureusement, au détriment de sa propre santé.

Passionné de mécanique, dont il en fit son métier, et des sports qui s’y rattachent, Jacquot possédait un talent naturel dans la conduite de buggys, qu’il avait lui-même construits, ou de motos.

Son grand bonheur dominical : une virée, en quads ou motos, avec ses « potes ».

Jacquot, on l’aimait, pour preuve, la nombreuse assistance venue partager l’immense chagrin de Laurie, son épouse, de Jérémy, son fils et de toute la famille.

C’est une foule profondément affectée et très digne, qui assista aux obsèques civiles de Jacquot, suivant un rituel particulier et très émouvant, correspondant parfaitement à notre ami.

Adieu Jacquot,

Merci pour tout ce que tu nous as donné,

Repose en paix avec toute notre affection,

On ne t’oubliera pas.

Le Maire et le Conseil Municipal.